Montant
€   100

Vous remboursez en

Crédit START

Pour des crédits de 50€ à 199€

Crédit PLUS

Pour des crédits supérieurs à 199€
Crédit 100 Intérêts 0,58
Vous remboursez
Date de fin 01-01-0000 TAEG 15%
Exemple TAEG
Partagez et abonnez-vous
19/12/2019

Utilisez votre hypothèque pour construire une maison ultra-connectée

Depuis maintenant quelques années, les maisons connectées fleurissent un peu partout en France. Offrant de nouvelles perspectives en matière d’éco-responsabilité et d’autonomie, la domotique révolutionne notre façon de nous loger.
maison connectée hypotheque

Toutefois, ces transformations nécessitent un investissement parfois conséquent ainsi qu’une bonne connexion Internet. Découvrez tous les conseils pour construire votre maison connectée de façon efficace grâce à votre hypothèque.

Vérifier sa connexion Internet

Avant même d’entamer votre projet de construction d’une maison connectée (ou domotisée), il serait bon de s’attarder sur l’état de votre connexion Internet. Effectivement, la centralisation de vos appareils connectés (volets, portail, enceintes, éclairage, etc.) va obligatoirement passer par un débit internet suffisant et une stabilité de connexion à toute épreuve.

Réaliser un test de débit Internet

Qu’on soit chez Free, Orange, SFR ou Bouygues, on peut réaliser un test de débit ADSL ou fibre en cliquant ici. Mesurant la vitesse de votre connexion, ce test vous permet de comparer le débit réel et celui promis par votre fournisseur d’accès à Internet (FAI).
Pour être précis, il faut savoir que ce genre de test de débit permet de mesurer trois paramètres distincts :
Le ping (plus il est proche de 0 et mieux ce sera)
L’upload : la vitesse à laquelle vous transmettez des informations sur le net (comme envoyer un mail par exemple)
Le download : la vitesse à laquelle vous chargez des informations venues d’internet (ouvrir un pièce jointe ou regarder une vidéo Youtube par exemple)
Une fois toutes ces informations réunies, il est grand temps de trouver la box la plus adaptée à votre projet de maison connectée.

Freebox, Bbox, LiveBox, SFR Box comment choisir ?

Avec la multiplication des offres des fournisseurs d’accès à Internet, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Pour trouver le meilleur abonnement box il vaut mieux faire le tour des différents contrats proposés pour trouver le meilleur rapport qualité de connexion / prix.
Par exemple, si on hésite entre une Freebox One, une Freebox Delta, une Freebox Crystal ou une Freebox mini 4K il ne faut pas hésiter à utiliser un comparateur gratuit en ligne.
Les principales offres fibre des fournisseurs sont les suivantes :

NOM DE L'OFFRE

DÉBIT

PRIX

Livebox up Fibre Orange

1 Gb/s

30,99€ puis 49,99€

Freebox Delta

- 8 Gb/s en fibre optique

- 1 à 15 Mb/s en xDSL + 4G (boost de débit)

49.99 € + Player Free à 480 €

Freebox Delta S

- 8 Gb/s en fibre optique

- 1 à 15 Mb/s en xDSL + 4G (boost de débit)

39.99 €

Premium Fibre SFR

1 Gb/s

38€ pendant 12 mois puis 53€

Power Fibre SFR

1 Gb/s

28€ pendant 12 mois puis 45€

Bbox Ultym Bouygues

- 1 Gb/s en fibre optique

- De 1 à 15 Mb/s en ADSL

22.99 € puis 41.99 €

Notez que pour construire une maison connectée performante il vaut mieux privilégier une box fibre permettant de profiter d’une connexion Internet rapide et stable.

Financer la construction de sa maison connectée

Faire de son habitation un logement connecté n’a rien d’impossible, mais il faudra prévoir une somme d’argent assez conséquente pour financer les différents travaux. Heureusement, au moyen d’une hypothèque et de différentes aides, il est possible de construire sa maison connectée sans trop de difficultés.

Faire une hypothèque pour financer la domotisation

En France, l’hypothèque est encadrée par une législation stricte afin de protéger au mieux le débiteur. Dans les faits, cela permet à l’organisme de prêt auprès duquel vous avez contracté un crédit de saisir la maison si vous ne remboursez pas le crédit. Ainsi, l’habitation sert de “caution” auprès de la banque lorsque vous empruntez.

Pour autant, il faut noter qu’en cas d’absence de paiement la saisie reste l’ultime recours, la banque préférant tenter toutes les autres solutions avant d’en arriver là. Si vous manquez de capital, mais que vous êtes dans la possibilité de rembourser vos mensualités, l’hypothèque est une alternative viable pour financer la domotisation de votre maison.

Les aides à la domotisation

Depuis le Grenelle de l’Environnement de 2007, l’État a intensifié les aides pour les propriétaires qui participent à la transition énergétique. Dans cette optique, il est possible de profiter des subventions de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) en suivant ce lien.

De plus, une certaine partie de la domotique (celle concernant les appareils de chauffage notamment) est couverte par le crédit d’impôt transition énergétique. Enfin, de nombreux travaux liés à votre maison connectée permettent de profiter d’une TVA à taux réduit de 5,5%.

En définitive, faire construire sa maison connectée en combinant l’hypothèque et les différentes aides existantes n’est pas un projet fou. En étant bien préparé, cela vous permettra de financer les travaux de domotisation de votre logement sans forcément que vous deviez justifier d’un capital important au départ.

Partagez et abonnez-vous
Retour à l'index
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.