Comment obtenir votre crédit immobilier ?

Montant
€   100

Durée

Crédit START

Crédit PLUS

Crédit 100 Intérêts 0,58
Vous remboursez
Date de fin 01-01-0000 Pourcent 15%
Exemple TAE

Le crédit immobilier est consenti par une société de crédit à une personne physique ou morale afin d’acquérir un bien immobilier. En France, ce type de crédit peut être conclu pour une longue période qui peut aller jusqu'à 30 ans:

Les meilleurs taux du crédit immobilier en France selon le Guide Du Crédit (Avril 2016) :

7 ans

10 ans

15 ans

20 ans

25 ans

30 ans

Taux min

0,77%

0,95%

1,15%

1,41%

1,56%

2,12%

Taux moyen

1,45%

1,60%

1,80%

2,05%

2,30%

2,95%

Taux max

2,55%

2,55%

2,75%

3,10%

3,20%

3,75%


Généralement, les sociétés de crédit autorisent un taux d’endettement de 33% maximum, ce qui veut dire que vos crédits ne doivent pas dépasser le tiers de vos revenus mensuels. Il est vrai que parfois on peut vous accorder le crédit immobilier si votre taux d’endettement dépasse un peu les 33%, mais cela est possible que si vous êtes en bonne situation financière.

Crédit immobilier

Comment obtenir votre crédit immobilier ?

  1. Vérifiez votre situation avec un financier : ce dernier est la personne la plus apte à vous conseiller sur le montant maximum que la banque pourra vous accorder, mais aussi vous conseiller quant à un achat d’un bien immobilier.
  2. Comparez les offres du crédit immobilier : il faut vous renseigner sur les différents taux proposés par les sociétés de crédits, mais aussi prêter attention sur les prix dans le marché d’immobilier. Afin d’avoir une décision définitive, il faut avoir en tête le montant du bien choisi, le taux de crédit, le coût de l’assurance etc.
  3. Négociez les conditions du crédit immobilier : les sociétés de crédits ont généralement une marge de manœuvre en lien avec leur proposition initiale. N’hésitez donc pas à négocier avec elles pour réduire le prix initial.
  4. Commencez à établir votre dossier du crédit immobilier. On vous demandera entre autres les documents suivants :
    • Votre fiche de salaire
    • Vos revenus autres que votre salaire
    • Votre avis d’imposition (qui permet de justifier le montant des revenus que vous avez déclarés)
    • Une preuve d’identité
    • Des justificatifs de domicile
  5. Obtenez votre accord de principe : après avoir complété votre dossier, en fournissant tous les justificatifs nécessaires, la société de crédit va analyser votre dossier afin de s’assurer de vos informations, en procédant à des analyses financières pour voir votre solvabilité et votre capacité d’épargne. Si tout est correct, on vous donnera un accord de principe, qui n’est pas l’accord définitif pour avoir le prêt, mais qui stipule que vous êtes sur la bonne voie pour obtenir votre crédit immobilier.
  6. Ouvrez un compte : au cas où vous sollicitez le crédit immobilier dans une banque autre que la vôtre, vous devez ouvrir un compte auprès de cette nouvelle banque. Le changement d’une banque est effectif dans les 10 jours suivant votre décision de changement de banque.
  7. Obtenez l’offre du crédit immobilier : suite à l’accord de principe qui dure quelques semaines, votre société de crédit envoie votre dossier à des créanciers pour l’étudier. Quand la réponse est positive et qu’on vous attribue le crédit immobilier, vous allez trouver sur votre dossier de crédit :
    • Le montant total du coût de crédit
    • Les modalités de remboursement
    • La nature des garanties
    • Les coordonnées de votre société de crédit
    • Vos informations (noms, prénom, métier, etc.)
    • Un délai de réflexion avant l’acceptation de l’offre
  8. Profitez du délai de réflexion : comme son nom l’indique, vous devez saisir le temps d'analyser tous les modalités figurant sur l’offre de crédit. En effet, légalement, vous avez jusqu’au 11ème jour après la réception du dossier pour accepter ou non l’offre du crédit immobilier. La durée de l’offre dure 30 jours, donc vous avez une vingtaine de jours avant de donner votre décision quant à l’acceptation de cette offre de crédit. Pendant votre temps de réflexion, la banque ne peut pas changer les conditions du crédit proposé, ni demander un quelconque versement. Quand vous êtes décidé à valider le dossier, renvoyez cette offre à votre société de crédit avec votre signature et la date d’acceptation.
  9. Signez votre document devant un notaire : pour l’octroi définitif du crédit immobilier, la transaction immobilière doit être d’abord finalisée, en fournissant à votre société de crédit l’acte de vente, qui doit être rédigé auprès d’un notaire. Sur cet acte figureront ces informations :
    • Adresse du bien immobilier en question
    • Superficie de ce bien
    • Nombre de pièces et leurs descriptions
    • Votre état civil
    • Date d’arrivée dans les lieux
    • Le montant et les méthodes/moyens de paiement
    • Nom de l’ancien propriétaire du bien

    Une fois la signature faite, vous êtes le propriétaire légal de ce bien, ce qui va faciliter vos démarches pour les abonnements de l’eau, de l’électricité, du gaz, de l’assurance habitation …

  10. Profitez du crédit immobilier : une fois toutes les étapes finalisées, la société de crédit vous remet un chèque correspondant au montant du crédit demandé. Si par exemple votre crédit immobilier concerne juste des travaux, le déblocage dans ce cas-là aura lieu au fur et à mesure de l’avancée des projets des travaux. Si c’est un bien en construction, le déblocage est fait en fonction de l’appel de fonds du constructeur.

Certaines institutions financières qui proposent des crédits immobiliers ont un service appelé re-scoring. Il s’agit d’une technique de notation du demandeur de crédit, qui consiste à estimer selon différents critères la solvabilité du client. Chaque critère (salaire, profession, âge, etc.) obtient une note, et l’addition de toutes les notes donnent le score. Actuellement, le score minimal pour obtenir un crédit immobilier est de 680.

Si vous avez des revenus suffisants et que vous payez toujours vos crédits à temps, vous n’aurez aucun problème à obtenir ce score est donc le crédit immobilier.

Souvent, le fait d’avoir plusieurs crédits en cours au moment de votre demande peut avoir une conséquence négative sur votre score. Dans ce cas, il vaut mieux rembourser vos crédits en cours avant d’en demander un nouveau.

Faites attention à quelques points importants :

  • Les assurances :

Il y a plusieurs évènements dans votre vie qui peuvent perturber le paiement de votre crédit immobilier tel que : changement ou perte d’emploi, accidents qui peuvent donner lieu à une invalidité (permanente, totale ou partielle), l’inaptitude totale ou temporaire à travailler, etc.

C’est pour cela qu’il est primordial (et bien souvent obligatoire) de souscrire une assurance vie une fois que vous décidez d’avoir le crédit immobilier. Les assurances de ce type sont nombreuses et leur tarif varie en fonction de votre âge, métier, milieu social, etc.

  • La pression commerciale :

Un conseiller bancaire essaie généralement de vous attirer pour bénéficier d’un forfait bancaire, un contrat pour une assurance vie, une assurance pour votre voiture, une assurance de logement, pour obtenir un prêt épargne logement...

Vous serez amené à bénéficier d’un taux attrayant si vous souscrivez à plusieurs produits et services bancaires. Dans ce cas-là, votre crédit immobilier peut prendre beaucoup de temps à être finalisé, et cela peut revenir cher si vous cédez à tous ce que vous propose le conseiller.

  • Les tarifs des services imposés par la banque :

En moyenne, quand vous empruntez un montant donné en tant que client, vous le remboursez pendant 17 ans. C’est donc un contrat de long terme durant lequel vous devrez payer des frais de tenue de compte établis par les établissements qui fixent le montant à payer.
Il faut donc avoir cet aspect en tête avant de vous engager pour un crédit immobilier à long terme car les tarifs bancaires peuvent aller de 30 à 230 euros/année en général.

  • Gérer votre temps

Si l'achat d'une maison est un objectif à long terme, vous devez savoir gérer votre temps. Les banques sont en effet attentives à vos délais de paiement. Faites vos paiements à temps, maintenez le montant de la dette à un taux très bas et évitez les retards de paiement de toute nature. Quand vous avez des habitudes de dépenses intelligentes, cela montre que vous êtes responsable de vos obligations.

  • Bien manager le budget

Faites des économies tout en gérant votre budget de façon intelligente, afin d’avoir toutes les cartes en main quand vous sollicitez un crédit pour acheter une maison. Cela pourrait éventuellement vous mettre dans une bonne position afin d’avoir un crédit hypothécaire et ainsi contourner certains problèmes de notation de crédit.

Sachez que si une banque ou un prêteur vous a dit ‘non’ par le passé, vous pouvez quand même obtenir une deuxième ou troisième opinion. De plus, votre vérification de crédit pourrait s’améliorer de mois en mois, en fonction de la façon dont vous gérez votre situation financière.

Partagez cet article !

Botón Facebook Botón Twitter Google+
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.