Quelle carte bancaire choisir ?

Montant
€   100

Durée

Crédit START

Crédit PLUS

Crédit 100 Intérêts 0,58
Vous remboursez
Date de fin 01-01-0000 Pourcent 15%
Exemple TAE

La carte bancaire ou carte bleue est un moyen de paiement permettant d’effectuer des achats ou de retirer des fonds avec la simple saisie d’un code PIN. Pratique et sûre, elle est actuellement proposée par toutes les banques de France. La carte bancaire se substitue à la monnaie fiduciaire ou réelle dans le but de rendre les échanges commerciaux plus commodes, plus rapides et plus sécurisés. Il s’agit du moyen de paiement le plus utilisé en France après l’argent liquide. En échange de cotisations annuelles, elle est émise par les banques après la signature d’un contrat les liant à leurs clients pour une durée de validité de la carte bancaire de deux ans maximum. Celui-ci peut être renouvelé automatiquement à chaque expiration de la carte.

Il existe une multitude de types de cartes bancaires ; Cashper vous propose un tour d’horizon pour vous aider à choisir la carte la plus adaptée à vos besoins.

carte bancaire

Les différentes cartes bancaires

Il existe une grande variété de cartes bancaires apportant chacune son lot d’avantages et d’inconvénients pas toujours clairs à discerner. Elles proposent toutes des services différents à des tarifs variables. Voici les principales cartes proposées en France :

  • Les cartes de paiement : Ces cartes bancaires permettant le retrait de liquide et le paiement sont les plus répandues et les plus utilisées. Il en existe plusieurs de types différents. En fonction des services financiers et extra-financiers, elles peuvent être standard ou haut de gamme, nationales ou internationales, à autorisation systématique ou non (une carte bancaire à autorisation ne peut être utilisée si vous ne disposez pas des fonds suffisants pour réaliser la transaction) et à débit différé ou immédiat (contrairement aux cartes à débit immédiat, votre compte n’est prélevé qu’en fin de mois avec une carte à débit différé).
  • Les cartes de retrait : Comme son nom l’indique, ce type de carte ne permet que le retrait d’argent via des guichets automatiques bancaires. La carte de retrait n’autorise pas le paiement en magasin ni sur internet. Souvent offerte avec une carte bancaire haut de gamme, elle permet à son titulaire de définir au préalable le montant hebdomadaire ou mensuel qu’il peut retirer.
  • Les cartes de crédit : Les cartes de ce type ont la particularité d’être affiliées à un compte crédit renouvelable chaque mois. La banque propose à son client une somme d’argent sur un compte tiers accessible à tout moment. Le client choisit d’utiliser ou non cette carte bancaire. Sachez que le retrait ou le paiement par carte de crédit conduit systématiquement à des intérêts facturés le plus souvent dès le premier du mois.
  • Les cartes mixtes : Les banques proposent parfois des cartes à la fois de paiement et de crédit. Les cartes mixtes permettent de choisir de quel compte effectuer votre transaction. Il vous est donc possible de réaliser un paiement ou un retrait via le compte courant ou le compte crédit.
  • Les cartes prépayées : Les cartes prépayées font figure d’exception dans le domaine. En effet, ce sont les seules cartes à n’être affiliées à aucun compte. Elles peuvent être demandées chez une banque comme chez certains commerçants et fonctionnent de la même manière qu’une carte de paiement. Elles ne peuvent cependant excéder 1000 euros.

carte bancaire femme

L’avis de Cashper

Choisir sa carte bancaire dépend de l’utilisation que l’on en fait. Les cartes prépayées sont une bonne alternative si vous ne disposez que d’une carte bancaire nationale utilisable qu’en France, ou d’une carte de retrait afin de pouvoir effectuer des achats à l’étranger et sur internet. Elles peuvent aussi être utiles en tant que cadeau ou pour familiariser un jeune enfant à la gestion budgétaire car il s’agit là de la seule carte accessible aux moins de 12 ans.

En ce qui concerne les cartes de retrait, celles-ci sont relativement contraignantes mais peuvent être utiles dans certains cas. Tout d’abord, si vous êtes interdit bancaire, ces cartes sont les seules qui vous sont accessibles. De plus, si vous disposez d’une autre carte bancaire, vous pouvez donner votre carte de retrait à votre enfant par exemple. Fixez ainsi le montant que vous désirez lui offrir comme argent de poche. Cela évitera qu’il vous en réclame sans cesse.

De façon générale, nous pensons que la carte bancaire qui s’adapte le mieux au plus grand nombre est la carte de paiement internationale à débit immédiat et autorisation systématique. Ce type de carte couvre la quasi-totalité des fonctions dont vous puissiez avoir besoin. Elle permet aussi une meilleure gestion de votre compte et ne vous réserve pas de surprise à la fin du mois.

Néanmoins, nous recommandons une carte de paiement à débit différé s’il vous arrive fréquemment d’avancer des frais liés à votre activité professionnelle. Vous ne serez ainsi prélevé qu’à la réception de votre salaire. En outre, si vos revenus le permettent, penchez plutôt pour une carte bancaire haut de gamme. En plus des plafonds bien plus hauts que les cartes standards, une carte premium offre diverses assurances bien pratiques en cas de sinistre.

Nous déconseillons cependant fortement les cartes de crédits et cartes mixtes. Ces dernières sont assujetties à des taux d’intérêt beaucoup trop hauts et peuvent vous mettre dans une situation de surendettement pénible. Nous conseillons plutôt une autorisation de découvert ne dépassant pas les 100 euros en cas de besoin. Attention toutefois aux agios qu’émettent les banques. Pour faire face à un imprévu, faites plutôt appel aux mini-prêts que proposent Cashper. Vous pouvez emprunter jusqu’à 1000 euros en 24 heures et ce, avec un taux d’intérêt minime. Par exemple, si vous demandez 150 euros, vous ne remboursez que 150,95 euros soit 95 centimes d’intérêts.

Vous nécessitez un coup de pouce ? Faites appel à Cashper.

Partagez cet article !

Botón Facebook Botón Twitter Google+
Un crédit vous engage et doit être remboursé.
Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.